Les régimes font-ils maigrir?

Salut à tous!

Je bouquine actuellement Et si on arrêtait de se mentir de l’auteur Erwann Menthéour. C’est une sorte de guide santé et bien-être, qui lève le voile sur les idées reçues (genre les produits laitiers sont nos amis pour la vie) et apporte des réponses avec explications scientifiques à l’appui. C’est écrit avec humour, on a un peu l’impression de se faire coacher par un bon pote.

Aujourd’hui je veux partager avec vous sont « idée reçue N°1 »: les régimes font maigrir. Je trouve le sujet intemporel, il n’y a qu’à feuilleter Grazia, Elle et leurs copains. A chaque printemps les magazines nous saturent de leurs régimes miracles, avec photos grand format, qui veulent te dire « oui ma belle, cet été le ventre plat, c’est pour toi! ». Et pourquoi font-ils ça…? Parce qu’on y croit pardi! Oui mesdames, vous pouvez rougir 😉

Deux Françaises sur trois avouent vouloir perdre du poids et presque toujours, le perdre vite! Pour E. Menthéour, les régimes express sont une aberration. Car pour perdre un maximum de kilos en un minimum de temps, il faut limiter radicalement l’apport quotidien en calories. En clair: se priver. Un principe vieux comme le monde mais toujours lifté par nos amis les professionnels du marketing.

Halte à la confusion! Les initiés aux régimes confondent « perte de poids » et « amaigrissement ». Perdre du poids c’est par définition peser moins lourd, constater une différence sur la balance. D’ailleurs après une gastro on pèse moins lourd, mais c’est à cause de la déshydratation. Maigrir, c’est perdre du gras. Une seule solution: allier une alimentation raisonnée à une activité physique! Comme dit E. Menthéour: no pain, no gain! Avec le sport, le muscle se substitue au gras, la silhouette s’affine même si la balance bouge peu.

Sous l’intitulé Pourquoi les régimes ne marchent-ils pas? E. Menthéour donne une explication du fameux « effet yoyo » et c’est très intéressant! Le corps conserve la mémoire des famines que l’humanité a connues au fil de son évolution et auxquelles il a dû s’adapter pour survivre. Sa règle d’or en la matière est de continuer, coûte que coûte, à assurer ses fonctions vitales en continu. Cette mission exige un certain niveau de dépenses énergétiques. Le seuil, c’est le métabolisme de base. C’est-à-dire l’énergie dépensée au repos pour maintenir l’organisme en vie. Ce métabolisme de base varie selon l’individu, en fonction de son poids, sa taille, sa génétique…

Pour assurer ce minimum fondamental en période de privation (pénurie, régime…), le corps met en place une réponse automatique: passer en mode « économie ». Comme il reçoit moins d’apports caloriques, il fonctionne a minima et abaisse le seuil des dépenses énergétiques nécessaires au maintien des fonctions vitales. Bref, il baisse le seuil du métabolisme de base.

A la fin du parcours, ce nouveau seuil est désormais la valeur de référence et ce de manière presque définitive. Le corps va en effet juger préférable de rester en mode « éco » au cas où une nouvelle pénurie survienne! Revenir à une alimentation normale après un régime, donc à un apport calorique plus ou moins identique à celui qu’on a toujours eu, creuse l’écart avec le nouveau métabolisme de base fixé à la fin du régime. Là où notre esprit considère que l’on revient à la normale, le corps va lui, traiter ce changement comme un surplus, qu’il faut nécessairement… stocker!

Ainsi, on reprend le poids perdu et plus encore! C’est clair non?!

Côté sport, tous ne se valent pas pour perdre du poids. Nous mesdames, on fait la guerre à la cellulite (la peau d’orange). Cette cellulite est l’inflammation de cellules graisseuses. Pour déstocker la cellulite il faut faire des exercices adrénergiques, c’est-à-dire qui sécrètent de l’adrénaline, comme la muscu. Les squats, les fentes, pratiqués de manière intense provoquent la sécrétion de testostérone et d’hormones de croissance entre autres. Ces hormones sont la clé qui ouvre la serrure des cellules graisseuses au profit du muscle. Puis le cardio, comme la course, vient débarrasser le corps de se gras remis en circulation. L’un ne va pas sans l’autre!

C’est parfaitement expliqué en 2:26 min, par le coach lui-même:

Allez, prenez soin de vous et à très vite!

Publicités

2 réflexions sur “Les régimes font-ils maigrir?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s