DIY – Le sac à pain

Et oui madame, tu as bien lu! Le sac à pain comme-mémé-Simone-quand-on-était-petit.

Je vous explique!

Je partage avec vous ma frustration totale quand je vais à la boulangerie: me retrouver avec un sachet en papier pour chaque miche, la feuille autour de la baguette et le sachet à viennoiseries. Durée de vie du papier de 15min environ.

Les sachets et la feuille de papier de la boulangerie sont des déchets qui me rendent dingue! Alors oui, éventuellement on les jette dans le bac de recyclage, mais quand on commence une démarche zéro déchet, on apprend deux choses:

  1. Les bacs de recyclage ne sont pas la solution définitive au problème du gaspillage des ressources.
  2. Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Et donc… on REFUSE à la source l’emballage.

Je vous propose qu’on se lève tous et qu’on dise NON à la boulangère! Pas de sachet aujourd’hui! Ni demain, ni jamais! Et qu’on lui tende avec notre plus beau sourire notre super sac à pain et sachet tissu, cousu dans la récup’ de rideau de notre belle-mère (véridique!).

La vidéo qui suit vous apprend à coudre un Tote Bag, à comprendre « un sac fourre-tout ». Ensuite vous adaptez les dimensions à vos besoins. J’ai cousu mon sac à pain/baguette dans ces dimensions: H 43cm x l 45cm. Les anses font 30cm. !!Attention!! Pensez aux ourlets donc ajoutez quelques centimètres à votre patron.

Pour le sachet à viennoiseries, reprenez les principes du Tote Bag sans les anses et remplacez-les par des boutons pressions. Ils sont très simple à installer et vous en trouvez dans n’importe quel rayon couture. Les dimensions de mon sachet sont: H 25cm x l 25cm.

Cela fait déjà quelques années que je tends mon sac en tissu chez les commerçants et ils sont toujours agréablement surpris.

Bonnes courses!

Publicités

Déchets: le septième continent

On est tous d’accord pour trier nos déchets, jeter nos poubelles dans les bacs dédiés et se féliciter de faire « notre part ». Mais il existe quelque chose d’énorme, qui nous dépasse totalement et il s’appelle le septième continent.

(4:41) Version américaine.

C’est un vortex de déchets dans le Pacifique nord entre la Californie et Hawaï. Un continent de plastique découvert en 1997 par l’océanographe américain Charles J. Moore, dont la taille atteint près de 3,5 millions de km2. Lire la suite

Le tri des déchets, je m’y mets…?

Je réponds évidemment OUI! Je dis mieux, consommer malin pour se rapprocher d’une vie « zéro déchets »!

Vous me répondrez, impossible! Consommer=garder/jeter.

Je vous parle d’une vie zéro déchets non-recyclable. Nous gardons donc la poubelle jaune, la bleue, la verte. Celle qui fait du tord à notre planète, c’est la poubelle grise. Celle dans laquelle nous jetons si facilement, à peu près… tout!

Plusieurs initiatives à ce sujet:

Je vous présente tout d’abord… La ville de San Francisco! La ville californienne s’est fixée un objectif en 2002: parvenir, d’ici 2020, à zéro déchets non recyclés ou composté, évitant ainsi d’utiliser des décharges ou des incinérateurs. Ou pire d’enterrer les déchets dans nos sols. Un projet fou et fantastique à la fois.

Quand j’en ai entendu parlé la première fois, j’ai eu des frissons de joie. Quelle initiative, quels résultats!

L’effort paye: la ville atteint 77% de recyclage en 2010 et a dépasser les 80% en 2014.

(Voir source MPlanète)

Alors oui, ça marche un peu au bâton et à la carotte, puisqu’à ce projet vient se greffer… une taxe! Sur la poubelle grise et sur les autres poubelles si le tri est incorrect après vérification de l’éboueur. On à rien sans rien! Lire la suite